Accueil > La bibliothèque… > et son réseau de partenaires > Mise en réseau de partenaires – Estaimpuis

Mise en réseau de partenaires – Estaimpuis

mardi 6 mars 2012

Mise en réseau de partenaires dans le cadre du développement d’une offre de formation d’alphabétisation à la bibliothèque d’Estaimpuis.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte

Suite d’une rencontre partenariale autour de la question de l’alphabétisation et des personnes en difficulté de lecture et d’écriture, la bibliothécaire d’Estaimpuis, se sentant concernée par la problématique, a pris l’initiative de contacter l’association Lire et Écrire pour envisager la mise en place d’une offre de formation. Les premières rencontres se sont déroulées dans le deuxième semestre de l’année 2009. Très vite il a été convenu de procéder de la même manière que pour la mise en place d’un projet similaire à Brunehaut (voir fiche) : analyse des besoins et des ressources, sensibilisation et mobilisation des acteurs de l’entité, réalisation collective d’une stratégie de communication autour de l’offre de formation.

Enjeux

Pour la bibliothèque

  • Ouvrir la bibliothèque à toutes et tous (y compris les personnes en difficulté de lecture et d’écriture).
  • Lutter pour le droit à l’alphabétisation.
  • Pallier un manque de formation sur le territoire.

Pour l’opérateur en alphabétisation

Dans le cadre de la lutte pour le droit à l’alphabétisation, l’enjeu est ici de soutenir une initiative qui favorise l’accès à une offre de formation d’alphabétisation. Il s’agit-là d’un enjeu important dans une zone semi rurale où les difficultés de mobilité sont un réel obstacle à l’entrée en formation.


Organismes impliqués

Organismes porteurs du projet

  • Le centre de Lecture publique d’Estaimpuis
  • Lire et Écrire Hainaut Occidental

Pour soutenir et rendre possible la construction de ce projet, d’autres acteurs de l’entité se sont mobilisés. Réseau partenarial mobilisé autour du projet

  • CPAS d’Estaimpuis
  • Maison de l’Emploi d’Estaimpuis
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Socialiste
  • Administration Communale d’Estaimpuis
  • MIRHO
  • Asbl « le Relais »
  • UCP (Mouvement Social des Aînés asbl)

Description du projet

Public

Les personnes à qui se destine l’offre de formation sont les personnes adultes en situation d’illettrisme. Plus précisément, les formations d’alphabétisation s’adressent à toute personne de plus de 18 ans, belge ou étrangère, pour autant :

  • qu’elle n’ait jamais été scolarisée, ou
  • qu’elle ait été scolarisée sans avoir obtenu aucun diplôme, ou
  • qu’elle ait été scolarisée en ayant obtenu au maximum un diplôme primaire, sans pour autant maîtriser les savoirs de base.

Les cours d’alphabétisation ne s’adressent donc aux étrangers – qu’ils parlent ou non le français – que pour autant qu’ils répondent à ces mêmes critères et donc qu’ils ne maîtrisent pas l’écrit dans leur langue maternelle.

Objectifs

Pour le public

Apprendre à lire et écrire pour : aider les enfants, trouver du travail, avoir accès à une formation qualifiante, sortir de chez soi, se débrouiller seul, être libre, mieux comprendre le monde, aller voter, savoir se défendre…

Pour la bibliothèque

Ouvrir la bibliothèque à des personnes qui ne franchiraient pas spontanément la porte, qui ne se sentiraient pas à leur place dans un univers où l’écrit est partout… pour un réel accès à tous (service public), pour faire tomber les barrières (peur de l’inconnu, craintes de ne rien comprendre, peur du regard des autres,…), pour lutter pour le droit à l’alphabétisation et exploiter les ressources de la bibliothèque pour combler un manque de formation sur l’entité.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Lutter pour le droit à une alphabétisation de qualité et de proximité pour tous, en développant une offre de formation.
  • Soutenir une initiative qui vise la prise en compte des personnes en situation d’illettrisme.

Pour les autres partenaires

  • Soutenir une initiative qui a du sens pour les partenaires, c’est-à-dire qui répond à une situation insatisfaisante à savoir le manque d’offre d’alpha sur l’entité.
  • Améliorer l’accompagnement qu’ils peuvent offrir aux personnes en situation d’illettrisme.
  • Contribuer à faire émerger la demande de formation.

Déroulement

Tous les acteurs du réseau ont participé à des rencontres de sensibilisation où l’enjeu était de mieux connaître la réalité de l’illettrisme et de cerner les enjeux de l’alphabétisation à Estaimpuis. Le groupe a également mené une réflexion sur l’accueil et l’orientation des publics en difficulté de lecture et d’écriture. Le réseau s’est réuni à plusieurs reprises pour mettre en œuvre une stratégie pour toucher les publics visés, pour faire passer l’information et effectuer un travail d’orientation : campagne d’affichage, de communication dans la presse et de sensibilisation.

Rôles de chacun

La bibliothécaire

La bibliothèque (la bibliothécaire) est à l’initiative du projet. Elle joue un rôle dans la mobilisation partenariale (identification des partenaires et mobilisation), dans l’animation du réseau partenarial et dans la mise à disposition de ressources logistiques (locaux, ordinateurs) et documentaires (livres…).

L’opérateur en alphabétisation

Lire et Écrire co-anime avec la bibliothèque le réseau partenarial de lutte pour le droit à l’alpha d’Estaimpuis.

Les autres partenaires

Ils participent aux rencontres partenariales et jouent un rôle important dans l’émergence de la demande et dans la question de la prise en compte des personnes en difficulté face à l’écrit. Ils participent à l’élaboration de la stratégie pour faire connaître l’offre de formation et agissent comme relais auprès de leurs publics respectifs.

Le public

Il s’agit de personnes en situation d’illettrisme et ayant le souhait d’entamer une formation en alpha. Aujourd’hui, après plus d’un an de mobilisation du réseau partenarial et d’actions (campagne d’info, campagne d’affichage,…), la formation n’a pas encore commencé. Seules deux personnes ont jusqu’ici manifesté un intérêt pour entrer en formation.


Évaluation

Évaluation de la méthodologie

Le projet est construit et évalué avec le réseau partenarial.

Évaluation des résultats

Aujourd’hui, Lire et Écrire a reçu deux personnes en demande de formation. Le volume de la demande est encore insuffisant pour constituer un groupe. Le réseau partenarial poursuit donc son travail de relais de l’information et essaye de diversifier les canaux de communication (affiche, diffusion systématique de flyers, revue communale, presse écrite, information auprès des publics respectifs des partenaires…).

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

La mise en place d’un dispositif d’alpha est un processus long : travail de sensibilisation et de mobilisation des partenaires, travail de définition collective de projet, recherche de ressources (humaines, matérielles, financières), travail de communication sur l’offre de formation et travail sur la question de l’émergence de la demande, réponse du public pas nécessairement immédiate…


Coordonnées des organismes impliqués

Centre de lecture publique d’Estaimpuis
Thérèse Schiltz, responsable
Contour de l’Église, 2 _7730 Estaimpuis
056/487661
clp.estaimpuis@bibli.cfwb.be

Lire et Écrire Hainaut Occidental
Samuël Colpaert
Quai Sakharov, 31
7500 Tournai
069/223009
samuel.colpaert@lire-et-ecrire.be