Accueil > La bibliothèque… > lieu d’expression > Création d’un récit et d’un livre

Création d’un récit et d’un livre

jeudi 15 mars 2012

Création, à la bibliothèque communale de Bertrix, d’un récit et d’un livre par un groupe d’apprenants en formation d’alphabétisation à partir d’ateliers sur les 5 sens.

Téléchargez la fiche en PDF

Lieu d’expression – Bertrix
Création d’un récit et d’un livre

Contexte de création

Contexte

Depuis de nombreuses années, la bibliothèque communale de Bertrix reçoit de manière ponctuelle des groupes d’apprenants de Lire et Écrire en formation dans l’entité. Ces rencontres ponctuelles ont fait naître chez la bibliothécaire le souhait de mettre sur pied un partenariat solide et durable avec l’association. C’est dans le cadre du plan de développement de la lecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, que ce partenariat a vu le jour.

Enjeux

  • Proposer des rencontres plus régulières, un travail à plus longue échéance.
  • Être un passeur, un « éveilleur ».
  • Faire entrer les personnes éloignées du livre et de la lecture dans un lieu de culture.
  • Désacraliser le livre, décomplexer face au livre.
  • Donner le goût au livre et à la lecture.

Organismes impliqués

  • La bibliothèque communale de Bertrix
  • Lire et Écrire Luxembourg
  • L’asbl Dame et Toile d’eau (animatrice : Michelle Warnier)

Description du projet

Public

Un groupe d’apprenants en formation d’alphabétisation de différents niveaux.

Objectifs

  • Travailler l’expression orale.
  • Découvrir les livres, la bibliothèque.
  • Découvrir des techniques artistiques et développer la créativité.
  • Trouver à l’intérieur de soi son univers, se relier à soi-même.
  • Créer des liens.

Déroulement

1) Ateliers autour des cinq sens

Après un petit échauffement physique, l’animatrice propose aux apprenants de voir/entendre/sentir/toucher/goûter afin de susciter chez eux des souvenirs, des émotions, l’imaginaire, la parole. Un temps est ensuite consacré à l’échange. Les apprenants évoquent les images qui leur sont venues, partagent leur souvenirs, évoquent leur histoire. Il y a eu environ 6 ateliers consacrés à l’écoute de contes d’ici et d’ailleurs, au toucher d’objets aux sensations diverses, au sens de l’odorat (parfums de fleurs, d’épices, d’ici et d’ailleurs…), au choix de personnages à partir de cartes représentant des figures imaginaires,…

2) Écriture du récit

Lors d’une nouvelle rencontre, l’animatrice propose un récit qu’elle a écrit en se basant sur les éléments évoqués par les apprenants suite aux ateliers sur les cinq sens. Les apprenants lui font un retour, proposent des modifications, des compléments. S’en suit une série d’allers et retours jusqu’à ce que le récit soit validé par tout le groupe.

3) Illustration du récit

Les apprenants ont illustré les différents passages du récit (préalablement divisé en pages) en utilisant différentes techniques proposées par l’animatrice : crayons de couleurs, crayon noir, aquarelle, peinture acrylique, peinture soufflée par une paille, …

4) Création de la couverture du livre

L’animatrice s’est chargée de la mise en page du récit sur base du texte et des illustrations. Elle a ensuite fait découvrir aux apprenants une technique de reliure afin que chacun puisse réaliser la couverture de son livre.

5) Présentation du récit et du livre

Les apprenants ont présenté leur livre à un autre groupe d’apprenants de la région avec lequel ils entretenaient des contacts. Chaque apprenant a expliqué une étape du processus de création et la formatrice a lu le récit à tout le groupe. S’en est suivi un temps d’échange entre les deux groupes.

Rôles de chacun

La bibliothécaire

  • À l’initiative du partenariat.
  • Accueil.
  • Mise en contact du groupe et de l’animatrice.
  • Gestion administrative du projet.

La formatrice

  • Encadrement du groupe.
  • Connaissance du groupe et des réalités des apprenants.
  • Soutien à l’animatrice.
  • Échanges réguliers avec l’animatrice.

L’animatrice

  • Animation.
  • Apports techniques et créatifs.

Le public

Les apprenants détenaient la place centrale du projet. Ils en étaient tant les bénéficiaires que les acteurs. C’est au départ de leurs idées, de leurs envies, de leurs apports que le projet s’est développé.


Dimension matérielle

Temps

Préparation : une réunion avec les trois partenaires du projet (2h).

Animation : rencontres d’une matinée (3 heures) une semaine sur deux pendant 8 mois avec des pauses pendant les périodes de congés scolaires.

Évaluation : une réunion avec les trois partenaires du projet (2h).

Équipement

  • Une grande table et des chaises.
  • Les livres de la bibliothèque.
  • Une tasse de café et des petits biscuits !

Animations autour des 5 sens

  • Instruments de musique.
  • Épices d’ici et d’ailleurs, jeu de société sur l’odorat comprenant une panoplie de flacons avec des odeurs.
  • Cartes représentant des êtres imaginaires (par exemple : une fée, un cheval volant, une licorne, une magicienne,…) et des lieux imaginaires.
  • Objets d’ici et d’ailleurs à toucher, dans des sacs noirs, aux sensations diverses (lourd, léger, doux, piquant, lisse, rugueux,…) tels une pierre, une brosse,…
  • Livres de contes d’ici et d’ailleurs, livres de contes “artistiques” avec des illustrations mêlant différentes techniques (collage, dentelles, mosaïques…), différentes graphies (alphabet arabe…), une mise en page particulière (livre accordéon…).

Réalisation du livre

  • Papier.
  • Crayons noirs, de couleurs.
  • Peintures (différents types).
  • Ciseaux, colle, …
  • Carton.
  • Tissus pour réaliser la couverture du livre.
  • Matériel de reliure.
  • Livres documentaires servant d’inspiration pour les illustrations.

Lieux

Un local (large hall d’entrée) adjacent à la bibliothèque et au centre culturel.

Budget

Cette information sera disponible prochainement.

Soutiens

Soutien financier du Service de la Lecture publique dans le cadre du plan développement de la lecture.


Évaluation

Évaluation

Tout au long du projet, les apprenants s’exprimaient sur les ateliers vécus et sur la suite à construire, sur où on en est. Ces évaluations se faisaient par des échangent oraux. Au terme du projet, les apprenants se sont exprimés sur ce qui avait changé suite à l’expérience, sur ce que ça avait apporté, sur les difficultés rencontrées. Les trois partenaires se sont réunis afin d’échanger leurs points de vue sur l’expérience vécue et sur les suites à donner au projet.

Impacts et répercussions positives

  • Prise de confiance en soi.
  • Développement de l’estime de soi.
  • Découverte de potentialités créatives jusque-là ignorées.
  • Création d’un partenariat solide et durable.
  • Visites d’apprenants à la bibliothèque en dehors de la formation, seuls ou avec leurs enfants (parfois simplement pour « dire bonjour ».
  • Souhait d’écrire leur propre histoire pour certains apprenants.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

Une petite difficulté a été de prendre du recul par rapport à l’histoire créée. Il pourrait être envisageable de faire lire l’histoire par une personne extérieure au projet afin que le groupe puisse évaluer les possibilités de compréhension du récit.

Perspectives

Poursuivre le partenariat en développant de nouveaux projets.


Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

  • Partir du public cible, des réalités, des histoires, des envies d’expression, des paroles des personnes qui le composent.
  • Travailler avec une personne ressource (animatrice) qui pourra s’adapter au public pour construire avec lui.
  • Ouvrir le projet à l’éclairage d’une personne extérieure afin de vérifier que l’œuvre réalisée soit compréhensible par des personnes qui ne sont pas impliquées dans le projet.

Coordonnées des organismes impliqués

La bibliothèque communale de Bertrix
Jeannine Dumont
Place des 3 Fers, 9
6880 Bertrix
061/415019
dir.bib.bertrix@province.luxembourg.be

Lire et Écrire Luxembourg
Isabelle Burnotte
Rue du village, 1
6800 Libramont
061/414462
luxembourg@lire-et-ecrire.be